Du fait de son arrivée récente sur le marché, le Spedra sans ordonnance est encore difficilement trouvable dans toutes les pharmacies européennes. Mais c’est là qu’Internet apporte la solution à vos problèmes : pour peu que vous vous fournissiez sur une pharmacie en ligne de qualité, vous serez à même de trouver du Spedra contre l’impuissance sexuelle à moindre coût, et le tout, en toute sécurité d’achat. Sachez que les prix différeront fonction du nombre de pilules que vous souhaitez acheter, bien entendu, mais également du dosage (50mg, 100mg ou 200mg). Si vous avez le moindre doute, n’hésitez pas à contacter directement des spécialistes médicaux sur les pharmacies en ligne qui vous aiguilleront.
La dysfonction érectile est habituellement causée par une baisse du débit sanguin dans le pénis ou par un problème affectant les nerfs à l’origine de l’érection. Ces phénomènes résultent d’autres problèmes de santé tels que le durcissement des artères, l’hypertension artérielle, un taux élevé de cholestérol ou le diabète. Ces maladies contribuent à rétrécir les vaisseaux sanguins et à réduire l’apport sanguin vers le pénis ou à endommager les nerfs à l’origine de l’érection.
Dans tous les cas, l’impuissance masculine étant souvent le résultat de problèmes d’ordre psychologique, il sera nécessaire de consulter un sexologue qui vous permettra de résoudre les raisons plus profondes pouvant entrainer vos dysfonctionnements érectiles. Ces solutions ne sont donc que temporaires et doivent vous permettre de retrouver confiance en vous, et non de résoudre vos difficultés comme par magie.
Les symptômes de l’impuissance sont de plusieurs ordres : il peut s’agir soit d’une incapacité à atteindre l’érection, soit d’une impossibilité de maintenir une érection permettant la pénétration de la partenaire, soit la difficulté à avoir une érection constante pendant les rapports sexuels. Les causes peuvent être physiologiques ou psychologiques. L’absence d’érection ne signifie donc pas forcément l’absence de désir : l’impuissance, notamment quand elle est d’origine physiologique, n’est pas liée à un manque de stimulation ou d’envie de faire l’amour, mais bien à une incapacité physique. Inutile donc de culpabiliser ou de craindre le pire pour le couple quand c’est la « machine » qui est en panne ! En revanche, il est plus que conseillé de consulter pour mettre fin à la spirale de l’impuissance, car chaque nouvel échec renforce l’anxiété d’en subir un autre lors des prochains ébats… 

• Dans son journal, Le métier de vivre (Folio), l'écrivain italien Cesare Pavese écrit en 1937 : "C'est le tragique fondamental de la vie, et il vaudrait mieux qu'il ne fût jamais né l'homme qui éjacule trop rapidement. C'est là un défaut qui justifie le suicide." Peu de temps avant de se tuer, le 26 août 1950, il confie dans une lettre : "Puis-je te dire, mon amour, que je ne me suis jamais éveillé avec une femme à mon côté, que les femmes que j'ai aimées ne m'ont jamais pris au sérieux et que j'ignore le regard de reconnaissance qu'une femme comblée adresse à un homme."
Je ne dis pas que le médicament n'est pas bon, mais les effets secondaires des médicaments pour la dysfonction érectile sont plus que peu utiles. Des médicaments comme le Viagra, le levitra, le cialis, etc., sont très bons pour que le pénis soit érigé pour les rapports sexuels. Parce que ce type de médicament Ont la capacité éprouvée d'augmenter l'afflux de sang vers les tissus et les muscles à l'intérieur du pénis. Mais l'utilisation de ces types de médicaments présente beaucoup d'inconvénients parmi lesquels:

L’initiation d’une érection est provoqué au niveau d’une zone très spécifique du cerveau (« hypothalamus ») par une stimulation érotique, qui peut être visuelle, tactile, olfactive ou par des pensées érotiques. Des influx nerveux parviennent alors aux organes génitaux où un processus biologique et biochimique (libération d’oxyde nitreux ou NO) provoque le gonflement et la rigidité du pénis.

En conclusion, il nous semble que l’histoire du traitement de l’impuissance permet d’interroger autrement la notion de médicalisation. La mise à disposition d’une simple pilule pour traiter un phénomène qui concerne l’intimité de la personne et ses relations – sexuelles et amoureuses – frappe l’imagination par le contraste entre la simplicité du traitement et la complexité du phénomène. Il est tentant d’y voir un phénomène de domination de l’industrie pharmaceutique avec la complicité du corps médical, s’inscrivant dans le cadre plus large de la médicalisation [72][72] « Le champ médical a médicalisé la dysfonction érectile.... Pour Nathalie Bajos et Michel Bozon ainsi que pour Alain Giami, l’histoire de l’impuissance est un nouveau développement d’un processus analysé par Michel Foucault, qui débute à la fin du XVIIIe siècle lorsque « la technologie du sexe va s’ordonner à l’institution médicale, à l’exigence de normalité [73][73] MICHEL FOUCAULT, Histoire de la sexualité, t. 1, La... ». S’il est certain que l’impuissance est aujourd’hui traitée par la médecine, le concept de médicalisation est néanmoins porteur d’ambiguïtés car il est utilisé à la fois pour souligner une tendance historique et pour mettre l’accent sur les stratégies des acteurs qui ont intérêt à la médicalisation. Enfin, il implique l’idée de réductionnisme : médicaliser un trouble, c’est réduire sa définition à des éléments médicaux [74][74] « Ils vont s’attacher à pathologiser la “panne sexuelle”,.... Or, sur ces trois points, l’histoire de l’impuissance est mal résumée par ce concept. Premièrement, l’idée d’un processus continu de médicalisation ne permet pas d’analyser les ruptures dans la constitution du savoir sur le sexe. Deuxièmement, l’approche en termes de médicalisation tient pour acquis que l’intérêt des médecins et de l’industrie pharmaceutique est toujours d’étendre son domaine de compétence, or nous avons observé le phénomène contraire dans ce cas. Troisièmement, l’idée selon laquelle la médecine procède en réduisant des problèmes complexes à des mécanismes biologiques étroits ne reflète pas correctement la manière dont est aujourd’hui conçue l’impuissance.
Votre médecin pourra également vous conseiller d’utiliser une pompe à dépression. Elle fonctionnera grâce à un tube placé sur votre sexe et qui va créer une dépression pour faire circuler le sang jusqu’à votre pénis, dans vos corps caverneux. Dans un second temps, vous devrez placer un anneau à la base de votre pénis pour faciliter l’érection. Vous devrez le garder pendant tout l’acte sexuel, pas plus d’une demie-heure cependant.
Lors d’une érection, le pénis devient rigide parce qu’il se remplit de sang. En effet, sous l’effet d’une stimulation, les muscles de la base du pénis se relâchent et laissent le sang entrer dans ce qui est appelé les corps caverneux : ce sont deux cylindres qui parcourent toute la longueur du pénis. Ces corps caverneux sont formés  d’une coque souple mais très résistante leur permettant de se redresser et de devenir très rigides : c’est l’érection. 
Celles qui peuvent avoir un effet sur la circulation, le stress chronique, les niveaux de testostérone ou de cortisol. On les parsème dans tous ces compléments. Au plus il y en a, au mieux c’est. Ginkgo, ginseng, gingembre, tribule terrestre, etc. En les mettant toutes dans un shaker et en secouant bien, on finira bien par tomber sur une qui marche ;
La dose recommandée est de 10 mg. Il doit être pris au moins 30 mn avant le rapport sexuel. Si l’effet n’est pas suffisant la dose de 20 mg sera prescrite. Il n’est pas recommandé de prendre ces dosages plus de deux fois par semaine. Ce médicament peut être pris en dehors ou au moment du repas. La prise d'un repas riche en graisse peut retarder le délai d'action. Il existe maintenant une possibilité de prendre du tadalafil de manière quotidienne, sous la forme d’un dosage à 2,5mg ou 5mg. Cette prescription est réservée aux patients qui ont des relations sexuelles fréquentes et qui ont répondu favorablement à un dosage de 10 ou 20 mg. Il faut le prendre chaque jour à la même heure et ne pas l’oublier afin que l’imprégnation reste constante dans le sang. Le tadalafil 5 mg est également indiqué dans le traitement des signes et symptomes de l'hypertrophie bénigne de la prostate chez l'homme adulte.
×