यह तथ्य बहुत सरल है और यह है कि, यौन उत्थान को प्राप्त करने में आमतौर पर मस्तिष्क, पुरुषों में टेस्टोस्टेरोन जैसे कुछ शरीर हार्मोन और महिलाओं में एस्ट्रोजन शामिल है, मांसपेशियों की नसों और शरीर के अन्य घटकों की जगह अंतरिक्ष और समय मुझे उल्लेख करने के लिए प्रतिबंधित करेगा किसी भी तरह से ये महत्वपूर्ण अंग को नकारात्मक रूप से नकारात्मक रूप से प्रभावित करते हैं, जो लिंग के सामान्य कामकाज को अवरुद्ध कर सकते हैं। थकान और तनाव और रिश्तों के मुद्दों, प्रदर्शन की चिंता, स्तंभन दोष या यौन नपुंसकता का कारण हो सकता है, यह ध्यान दिया जाना चाहिए कि सभी मनोवैज्ञानिक समस्या और मनोवैज्ञानिक रूप से फिर से शुरू होनी चाहिए। इसके अलावा, शराब की खपत को पुरुषों में सीधा होने का मस्तिष्क दोष या यौन नपुंसकता का कारण बन सकता है। कुछ अन्य कारण निम्न में से एक या उससे अधिक का पता लगा सकते हैं: मोटापा, तंबाकू का उपयोग, शराब की खपत, हृदय रोग, मधुमेह आदि
Tous les couples ont leurs petits problèmes en matière de sexe. L’un des plus fréquents reste la panne sexuelle. Mais l’impuissance érectile chez l’homme n’est pas forcément associée à l’absence de désir pour sa partenaire. Que le trouble de l’érection soit épisodique, régulier ou permanent, voici un aperçu des réactions à avoir (et à ne surtout pas avoir) afin de surmonter à deux l’épreuve de la panne. Pour que les troubles de l’érection ne soient plus qu’une affaire d’homme, mais de couple.
L’alcool affecte votre système nerveux et vous savez bien que les érections sont déclenchées suite à des signaux lancés par votre cerveau pour donner l’ordre au pénis d’entamer un processus érectile suite à une stimulation sexuelle. Si ces signaux sont interrompus, vous auriez des difficultés à avoir une érection ou vous risquez même de ne jamais en avoir.

En cas de malaise ou de maladie, consultez d’abord un médecin ou un professionnel de la santé en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé. En utilisant ce site, vous reconnaissez avoir pris connaissance de l’avis de désengagement de responsabilité et vous consentez à ses modalités. Si vous n’y consentez pas, vous n’êtes pas autorisé à utiliser ce site.
L’initiation d’une érection est provoqué au niveau d’une zone très spécifique du cerveau (« hypothalamus ») par une stimulation érotique, qui peut être visuelle, tactile, olfactive ou par des pensées érotiques. Des influx nerveux parviennent alors aux organes génitaux où un processus biologique et biochimique (libération d’oxyde nitreux ou NO) provoque le gonflement et la rigidité du pénis.
NATHALIE BAJOS et MICHEL BOZON, « La sexualité à l’épreuve de la médicalisation : le Viagra® », Actes de la recherche en sciences sociales, 128,1999, pp. 34-37; RICHARD CARPIANO, « Passive medicalization : The case of Viagra® and erectile dysfunction », Sociological spectrum, 21,2001, pp. 441-450; ALAIN GIAMI, « De l’impuissance à la dysfonction érectile. Destins de la médicalisation de la sexualité », in D. FASSIN et D. MEMMI (éd.), Le gouvernement des corps, Paris, Éditions de l’EHESS, 2004.

Ce traitement fait souvent peur de par son mode d’administration mais la piqure n’est pas douloureuse et le médecin accompagne son patient aussi longtemps que nécessaire pour bien lui montrer et lui expliquer comment faire. Cette injection est grandement facilitée par l’utilisation de stylo auto injecteur : après reconstitution du produit il suffit d’enlever le bouchon protecteur de l’aiguille et de le poser sur la peau pour que l’injection se fasse automatiquement.
আসলে এটা খুবই সহজ এবং এটি, যৌন নিকৃষ্টতা অর্জনের ক্ষেত্রে সাধারণত মস্তিষ্কের সাথে জড়িত থাকে, পুরুষদের এবং পুরুষদের মধ্যে ইস্ট্রজেনের টেসটোসটের মতো কিছু শারীরিক হরমোন, কিছু পেশী স্নায়ু এবং শরীরের অন্যান্য অঙ্গ স্থান এবং সময় আমাকে উল্লেখ করতে বাধা দেবে । যে কোনো উপায়ে এই গুরুত্বপূর্ণ অঙ্গকে নেতিবাচকভাবে কোনওভাবেই লিঙ্গের স্বাভাবিক কার্যকারিতাকে বাধা দিতে পারে। আমি কিছু উল্লেখ করব: ক্লান্তি এবং চাপ এবং সম্পর্কের বিষয়, কর্মক্ষমতা উদ্বেগ ক্রমবর্ধমান ব্যাধি বা যৌন নিপুণতা হতে পারে, এটি উল্লেখিত হওয়া উচিত যে সমস্ত allare psychologicues এবং mustberesovle মানসিকভাবে। এছাড়াও অ্যালকোহরেটর অ্যালকোহরেটেড ক্যান্সারের কারণে পুরুষদের মধ্যে সিঁধ কাটা বা যৌন নিপুণ হতে পারে। অন্য কোনও কারণ নিম্নলিখিতগুলি এক বা একাধিক হতে পারে: স্থূলতা, তামাক ব্যবহার, অ্যালকোহল ব্যবহার, হৃদরোগ, প্রসপটলেট, ডায়াবেটিসকে বৃদ্ধি করা।
Il s'agit d'une technique mécanique et non chirurgicale. L'appareil est composé d'un cylindre en plastique, branché sur une pompe. Le pénis est introduit dans le cylindre d'où la pompe évacue l'air, créant un vide qui entraîne l'afflux de sang dans les corps caverneux du pénis. Un anneau est installé à la base du pénis pour empêcher le sang de repartir et le cylindre est enlevé. L'anneau doit absolument être enlevé après 30 minutes d'utilisation, pour éviter la formation de caillots de sang. Les couples qui ont appris à maîtriser cette technique l'estiment efficace à 80 %.
L'information se doit d'être claire, loyale et appropriée à propos notamment de la physiologie de l'érection, du mécanisme des pannes, du mécanisme de l'anxiété de performance, de la prévalence de la DE. Une évolution de la sexualité avec l'âge est une réalité qu'il faut expliquer au patient, tout en adoptant une attitude de réassurance et de dédramatisation.

De même que la définition change, l’estimation de sa prévalence dans la population américaine augmente considérablement par rapport aux précédentes évaluations : elle passe de sept millions d’hommes à trente millions. Le changement majeur dans la manière d’évaluer la prévalence du problème consiste à faire de l’impuissance une question de degrés et à la mesurer en fonction de la satisfaction de l’individu. La catégorie modérée (Mild ED) regroupe des hommes « qui pourraient obtenir une érection mais qui auraient le sentiment de ne pas pouvoir la maintenir suffisamment pour une relation sexuelle satisfaisante ». L’étude « Massachusetts Male Aging Study », publiée en 1994 [51][51] H. A. FELDMAN, I. GOLDSTEIN et D. G. HATZICHRISTOU,..., aboutit à un taux de prévalence tous degrés confondus de 52 % dans la population mais de seulement 9,6 % d’impuissance complète.
Éviter le silence, l'évitement. Il doit comprendre qu'il y a une raison à son problème et que s'il l'affronte, il aura de bonnes chances de le régler. L'idéal serait qu'il en parle à sa conjointe pour conserver la complicité. C'est d'ailleurs souvent celle-ci qui l'amène à consulter un psychologue, un sexologue ou un médecin et ainsi à régler son problème.
Le rôle de la testostérone sur le désir est désormais bien connu. Le déficit en testostérone, ou insuffisance androgénique, affecte en premier lieu la survenue des érections nocturnes dont la commande cérébrale est « androgéno-dépendante ». Les érections nocturnes pourraient jouer un rôle sur la bonne qualité (« trophicité ») du tissu érectile. Par ce biais, un déficit en testostérone pourrait retentir sur la fonction érectile en particulier chez le sujet âgé.
• Les autres facteurs de risque cardiovasculaire (tabagisme, hypertension artérielle, dyslipidémie) ou une maladie cardiovasculaire athéromateuse avérée (cardiopathie ischémique, artérite oblitérante des membres inférieurs, anévrisme de l'aorte abdominale ou antécédent d'accident vasculaire cérébral), peuvent être responsables d’une dysfonction érectile en raison du rétrécissement du calibre interne des artères, du fait des dépôts de cholestérol (comme du calcaire dans un tuyau).
Certains médicaments sont délétères pour la fonction érectile : essentiellement antidépresseurs inhibiteurs de recapture de la sérotonine, neuroleptiques, antihypertenseurs diurétiques (cf. Iatrogénie médicamenteuse en médecine sexuelle). La modification des posologies, le changement des traitements peut s’avérer efficace sur la DE. Ces modifications de traitements ne se conçoivent qu’en concertation étroite avec le médecin prescripteur.
En fait, VIGARoc permet d’avoir des érections en moins de 20 minutes après la prise de ses gélules. Ces érections peuvent durer jusqu’à 6 heures. Et tout ça se réaliser sans aucun effet secondaire.  Ceci permet l’homme d’être plus sur de lui-même lors de la performance sexuelle. Par conséquent il peut offrir un plaisir intense  et sans précédent à sa partenaire.

L’hypercontractilité musculaire lisse est un mécanisme physiopathologique de description plus récente que les précédents. Cette contraction exagérée des cellules musculaires lisses caverneuses est due à une dysrégulation des voies de signalisation contrôlant le tonus musculaire lisse. L’hyperactivité des kinases C et de la Rho-kinase serait à l’origine de cette augmentation du tonus contractile. Une telle augmentation a été retrouvée dans des modèles expérimentaux de diabète et d’hypertension.


Dans les autres traitements, pour les dysfonctionnements érectiles il peut être proposé au patient l’utilisation d’un vacuum qui est une pompe à dépression. Un cylindre est placé sur le pénis et crée une dépression qui fait affluer le sang dans le pénis et pour obliger le sang à rester dans les corps caverneux on met en place un anneau qui serre la base du pénis, anneau qui est retiré à la fin du rapport et il ne doit pas être laissé en place plus de 30 minutes. C’est un traitement mécanique sans aucun médicament et qui est très efficace mais ne peut être proposé qu’à des patients sélectionnés.

La stimulation sexuelle cause la libération de monoxyde d’azote qui est un des principaux médiateurs à l’origine d’une érection. Cette libération est localisée et démarre à partir des cellules endothéliales des corps caverneux d’une part et des neurones non adrénergiques et non cholinergiques d’autre part. Sous contrôle de récepteurs spécifiques, les récepteurs P2y, et à l’intérieur du muscle, ce monoxyde d’azote active la guanylate cyclase, ce qui a pour conséquence d’entraîner une transformation de la guanosine triphosphate en guanosine monophosphate cyclique (GMPc). L’accumulation de GMPc mène, entre autres, à une relaxation de la musculature lisse des artères péniennes et du tissu intra-caverneux, ainsi qu'à l’engorgement du pénis et, in fine, à l’érection.
L'impuissance masculine se définit par l'impossibilité d'obtenir une érection suffisamment rigide pour permettre la pénétration sans l'aide manuelle de la partenaire.Cela se traduit également par l'impossibilité de maintenir une érection rigide et stable, lors des changements de positions ou en cours de pénétration. On parle de plusieurs stades d'impuissance : de l'absence totale d'érection à l'érection capricieuse, voire instable.

William Masters et Virginia Johnson, un gynécologue et une psychologue, inventent des méthodes de prise en charge des troubles sexuels après de longues études et expériences sur la sexualité. L’idée principale est que « la réponse sexuelle est une fonction naturelle qui implique un couple d’individus entre lesquels la communication doit être suffisamment bonne pour que chacun puisse s’abandonner à l’excitation et produire la réponse sexuelle dont il possède en lui le modèle inné » (CLAUDE MORMONT, « Théories et traitements psychologiques de l’impuissance érective », Thèse de Doctorat en psycho-logie, Université de Liège, 1983).

Bonjour et merci Sabine ,en fait c’est pour la prostate ,le confort urinaire …J’ai acheté en pharmacie cette racine d’ortie séche et en miettes .Et je vous pose cette question car a la pharmacie comme sur d’autres sites ,ils me conseillent de faire bouillir cette racine dans de l’eau froide 3 minutes et de laisser infuser 10 minutes ,d’autre disent de faire bouillir ,1 minute ,5 minutes ou 10 minutes et de laisser infuser 10 minutes hors du gaz … Bref a ne pas s’y retrouver .
Cette étude s’appuie sur une trentaine d’entretiens réalisés principalement auprès de cliniciens de spécialités différentes : urologie, chirurgie vasculaire, gynécologie, sexologie, andrologie, cardiologie. Nous avons également conduit quelques entretiens avec des membres des autorités sanitaires, un représentant de la firme Pfizer et un journaliste. Nous avons consulté la littérature médicale ainsi que les documents et rapports de la politique du médicament consacrés au Viagra®. Enfin, nous avons assisté au colloque de l’International Society for Impotence and Sexuality Research, en 2002, où étaient présents l’ensemble des spécialistes internationaux de l’impuissance et les firmes produisant des traitements. La recherche a été financée par le programme Sciences bio-médicales, santé et société (CNRS/Inserm/MiRe/DREES).

BorderlineUV : de nombreux salons de bronzage dans le monde ne respectent pas la loi Congrès européen de diabétologieDiabète : un pancréas artificiel hybride s'avère plus efficace que la pompe à insuline PréventionObésité à l'adolescence : tout se joue entre 2 et 6 ans L'histoire qui fait peur Troubles de l'érection : il prend trop de Viagra et voit rouge à vie
Les urologues présentent deux autres avantages pour l’industrie pharmaceutique. D’une part, l’urologie est une spécialité reconnue, alors que les sexologues peinent à s’imposer comme spécialité médicale. D’autre part, les injections et le Viagra® sont des médicaments généraux qui conviennent pour tout type d’étiologie. La compétence des urologues est adaptée à ces médicaments [52][52] Dans un entretien, un urologue se définit ainsi comme.... L’industrie pharmaceutique n’a pas intérêt à coopérer avec les spécialités compétentes sur une seule forme d’impuissance – par exemple les diabétologues, les chirurgiens vasculaires, les cancérologues, les rééducateurs neurologiques – car cela aurait pour conséquences d’émietter le marché. Ainsi, la firme Pfizer et les autres par la suite [53][53] Les firmes Lilly et Abbott proposèrent également un... vont exclusivement s’adresser à la communauté des urologues et renforcer leur emprise initiale. Le sildénafil est un produit qui ne demande pas une grande spécialisation dans le fonctionnement de l’érection, ni même dans la sexualité. Il y a une opportunité pour les urologues de gagner de nouveaux patients, sans pour autant modifier le contenu de leurs connaissances.
Chez beaucoup d’hommes, la fonction érectile peut être perturbée par le stress, un problème psychologique ou une réaction émotionnelle. Des troubles anxieux, une faible estime de soi, une relation affective perturbée, ou une dépression peuvent déclencher ou aggraver une dysfonction érectile. Ces facteurs psychologiques sont considérés comme les principales causes empêchant une vie sexuelle satisfaisante chez les jeunes12.
Car si tous les traitements contre l’impuissance sont aujourd’hui d’une efficacité prouvée, ce qui les différencie c’est plutôt 1) leur posologie, 2) leur prix et enfin 3) leur durée d’action. Voici donc ce que vous devez savoir des principaux traitements aujourd’hui disponibles à l’achat que sont le Gel Vitaros, et les comprimés de Viagra, Levitra, Cialis, et bien sûr le petit dernier sur le marché : Spedra !
Les antihypertenseurs, les antidépresseurs, les tranquillisants, les médicaments anticancéreux, les œstrogènes et autres peuvent altérer l’érection. Si vous craignez que vos médicaments soient la cause de votre dysfonction érectile, ne cessez surtout pas de les prendre. Parlez-en à votre médecin, qui pourra prendre la décision d’en changer pour d’autres qui ne produisent pas cet effet indésirable, si possible.
Il s'agit d'une pompe manuelle ou électrique (fig. 9.8, pompe manuelle) permettant d'obtenir une rigidité de la verge par dépression de l'air environnant la verge flaccide. L'érection est ensuite prolongée par le placement d'un anneau souple positionné à la racine de la verge (cock ring). Ce dispositif n'est pas remboursé par la Sécurité sociale (250 à 400 €).
Cependant, cette fonction est particulière car elle a à voir avec les choix des individus, leur désir d’avoir une vie sexuelle ou de la prolonger. Comment alors mesurer ce problème ? Selon les médicaments de l’impuissance, deux modèles d’évaluation de l’efficacité ont été utilisés. Le premier, pour les injections, est un modèle fonctionnel alors que le modèle du Viagra® est celui du ressenti.
Le constat formulé par Charles Rosenberg est sans appel concernant l’intérêt pour le médicament : « Les historiens ont toujours considéré les médicaments comme un objet étrange. Dans l’ensemble, ils ont réagi en les ignorant » (CHARLES ROSENBERG, Explaining epidemics and other studies in the history of medicine, Cambridge, Cambridge University Press, 1992, p. 10).
Le curcuma, dans des formes et des doses adaptées, a les mêmes propriétés que les plantes précédentes, en apportant en plus un effet cholagogue et hépatoprotecteur (qui est intéressant si le foie souffre en raison d’une surconsommation d’alcool ou de médicaments). N’oubliez pas d’optimiser son absorption en la combinant avec le poivre et le gingembre.
Pour la première fois dans l'histoire de l'humanité, l'impuissance est vaincue, et de plus les pannes chroniques ou occasionnelles peuvent être traitées. Dans le même temps, une seconde révolution commence, pharmacologique. Grâce aux recherches souvent financées par les grands groupes pharmaceutiques, de nouvelles molécules ciblant la biochimie du pénis sont expérimentées. Un médicament simple, moins inquiétant qu'un produit à injecter, est cherché comme un nouveau Graal – et une nouvelle mine d'or. Au début des années 1990, tout à fait par hasard, le laboratoire pharmaceutique Pfizer découvre les propriétés érectiles inattendues d'un anti-angineux, le sildenafil. En 1998, après des années d'expérimentation, Pfizer met sur le marché le Viagra, le premier médicament oral efficace, sans effet secondaire notable, contre beaucoup de cas d'impuissance et de pannes sexuelles. Il connaît bientôt une demande et une gloire planétaires.
De nombreuses causes peuvent être à l’origine de l’impuissance. Si elles sont physiques, cela signifie qu’il est possible que vos artères ne laissent pas suffisamment passer le sang ou que votre pénis émet un signal nerveux trop faible. Quant aux causes psychologiques, elles sont trop nombreuses pour être exposées ici ; mais peuvent renvoyer à des traumatismes ou des troubles émotionnels renvoyant à votre éducation, votre culture, votre religion, ou votre confiance en vous-même.
Toute lésion de l’innervation périphérique parasympathique proérectile depuis son trajet via les racines sacrées antérieures jusqu’aux terminaisons nerveuses au voisinage des cellules musculaires lisses au sein du tissu érectile est cause de DE neurogénique. Il résulte de ces lésions un défaut de libération de monoxyde d’azote (NO), principal neuromédiateur responsable de la relaxation des cellules musculaires lisses caverneuses, par les terminaisons nerveuses parasympathiques en réponse à une quelconque stimulation sexuelle. Ce défaut de relaxation est responsable d’une DE. Ces lésions de l’innervation périphérique parasympathique proérectile sont l’apanage de la chirurgie d’éxérèse à visée carcinologique pelvienne (prostatectomie totale, cystoprostatectomie, amputation abdominopérinéale du rectum) mais sont également fréquentes lors des cures chirurgicales d’anévrismes aortiques bas-situés intéressant le carrefour iliaque. Ces lésions nerveuses expliquent très vraisemblablement également la DE retardée mais fréquente après radiothérapie pelvienne en particulier pour cancer de prostate. La radiothérapie entraîne en effet des lésions nerveuses différées. Des lésions traumatiques de l’innervation végétative pénienne compliquent également certains traumatismes graves du bassin en particulier en cas de fracture du bassin associée à une lésion de l’urètre bulbaire.
×